Centre Communal d’Action Sociale (CCAS)

Le Centre Communal d’Action Sociale a pour principales missions de coordonner l’action sociale auprès du public en difficulté et d’instruire les demandes d’aides sociales légales.

  • Le service social

    Les assistantes sociales de la ville vous accueillent au service sur rendez-vous. Leurs missions sont d’accompagner les usagers dans leurs différentes démarches et de les orienter vers les dispositifs les plus adaptés à leur situation. Des accueils d’urgence sont assurés pour les personnes en rupture d’hébergement immédiate ou pour les victimes de violence. Le service social assure sur la ville, la protection des majeurs vulnérables, les signalements et évaluations de la protection de l’enfance. L’équipe d’assistants sociaux peut être amenée à faire une évaluation aux domiciles suite à des signalements ou des interventions de la Police. L’intervention sociale reste soumise à l’accord des usagers concernés.

    Horaires

    Lundi 13h30-18h ;
    Mardi au Jeudi 8h45-12h et 13h30-18h 
    Vendredi de 8h45-12h et 13h30-17h.

Qui peut effectuer un vaccin ?

Modifié le 2022-08-01

Par Direction de l'information légale et administrative

Les médecins, les sages-femmes, les infirmiers ou infirmières, les pharmaciens et certains centres médicaux peuvent effectuer des vaccinations, dans le respect du calendrier des vaccinations et dans le cadre de l'exercice de leurs compétences.

Médecin

Les médecins sont habilités à pratiquer tous les actes de diagnostic, de prévention et de traitement, dont les vaccinations.

Un médecin, même retraité, peut prescrire et administrer le vaccin contre la variole du singe.

Les tests de dépistage sont pris en charge par l'Assurance maladie.

Sage-femme

Vaccination des femmes

Les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer les vaccinations suivantes chez les femmes pour lesquelles elles sont recommandées :

  • Rubéole, rougeole et oreillons
  • Tétanos
  • Diphtérie
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Hépatite A et B
  • Papillomavirus humains.
  • Méningocoques (A, B, C, Y et W)
  • Varicelle
  • Infections invasives à pneumocoque

De plus, les sages-femmes sont autorisées à prescrire et pratiquer la vaccination contre la grippe saisonnière chez les femmes, y compris chez celles non ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur.

Enfin, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer la vaccination contre la rage chez les femmes pour lesquelles cette vaccination est recommandée dans le calendrier des vaccinations.

Vaccination des nouveaux-nés

Les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer les vaccinations suivantes chez les nouveau-nés pour lesquels elles sont recommandées dans le calendrier des vaccinations en vigueur :

  • BCG
  • Hépatite B en association avec des immunoglobulines spécifiques anti-HBs chez le nouveau-né de mère porteuse de l'antigène HBs
  • Hépatite B des nouveaux-nés à Mayotte et en Guyane, selon le calendrier vaccinal en vigueur dans ces collectivités

Enfants âgés de 16 ans et plus

Les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer les vaccinations suivantes chez les enfants âgés de 16 ans et plus pour lesquels elles sont recommandées dans le calendrier des vaccinations en vigueur :

  • Grippe saisonnière
  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Papillomavirus humains
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Hépatite A et B
  • Méningocoques (A, B, C, Y, W)

De plus, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer la vaccination contre la rage chez les enfants âgés de 16 ans et plus pour lesquels cette vaccination est recommandée par le calendrier des vaccinations.

Vaccination des personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte

Les sages-femmes sont autorisées à prescrire et à pratiquer les vaccinations suivantes aux personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte pour lesquelles elles sont recommandées :

  • Rubéole, rougeole et oreillons
  • Tétanos
  • Diphtérie
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Hépatite A et B
  • Méningocoques (A, B, C, Y, W)
  • Infections invasives à Haemophilus Influenzae de type B
  • Papillomavirus humains
  • Infections invasives à pneumocoque.

De plus, les sages-femmes sont autorisées à prescrire et pratiquer la vaccination contre la grippe saisonnière chez les personnes suivantes :

  • Entourage de l'enfant ou entourage de la femme enceinte, pour lesquels cette vaccination est recommandée par le calendrier des vaccinations
  • Personnes majeures de l'entourage de l'enfant ou de l'entourage de la femme enceinte non ciblées par les recommandations vaccinales

Enfin, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer la vaccination contre la rage chez les personnes de l'entourage de l'enfant ou de l'entourage de la femme enceinte pour lesquelles cette vaccination est recommandée par le calendrier des vaccinations.

Infirmier / infirmière

Les infirmiers ou infirmières peuvent vacciner contre la grippe sans prescription les personnes suivantes :

  • Majeurs ne présentant pas certaines allergies
  • Mineurs de 16 ans et plus ne présentant pas certaines allergies et pour lesquels cette vaccination est recommandée

Ils peuvent aussi administrer sans prescription aux 16 ans et plus pour lesquels la vaccination est recommandée les vaccins suivants :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Papillomavirus humains
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Hépatite A et B
  • Méningocoques (A, B, C, Y et W)
  • Rage

Les infirmiers ou infirmières sont également autorisés à pratiquer les scarifications et injections destinées aux autres vaccinations ou aux tests tuberculiniques.

A noter

les infirmiers ou infirmières peuvent administrer sur prescription médicale le vaccin contre la variole du singe. Il en est de même pour les infirmiers ou infirmières retraités.

Pharmacien

Les pharmaciens peuvent vacciner contre la grippe les personnes suivantes :

  • Majeurs ne présentant pas certaines allergies
  • Mineurs de 16 ans et plus ne présentant pas certaines allergies et pour lesquels cette vaccination est recommandée

Le pharmacien doit inscrire la vaccination dans le carnet de santé, de vaccination ou le dossier médical partagé de la personne vaccinée.

D'autres acteurs de santé peuvent, sous conditions, injecter le vaccin contre la grippe. Par exemple :

  • Préparateurs en pharmacie
  • Certains étudiants de 2e cycle et de 3e cycle court de pharmacie

Ils peuvent aussi administrer aux 16 ans et plus pour lesquels la vaccination est recommandée les vaccins suivants :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Papillomavirus humains
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Hépatite A et B
  • Méningocoques (A, B, C, Y et W)
  • Rage

Une ordonnance est nécessaire.

Centre de protection maternelle et infantile (PMI)

Les centres de PMI sont ouverts à tous et gratuits et peuvent pratiquer toutes les vaccinations.

Les professionnels habilités sont présents dans ces établissements (médecins, sages-femmes et infirmiers ou infirmières).

Service de santé au travail

Certaines vaccinations (grippe, tétanos et d'autres vaccins suivant les risques biologiques encourus) peuvent être réalisées par le médecin du travail (ou l'infirmière sur prescription médicale) dans le cadre de la prévention et de la préservation de la santé au travail.

Dernière mise à jour : 22 mars 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Localisation

CCAS

10 place Charles Digeon
94160 Saint-Mandé

01 49 57 78 50

À voir aussi

À la une

L'application mobile

Téléchargez maintenant notre application !

Consultez l'agenda des fêtes, les sorties culturelles et les événements sportifs de Saint-Mandé !