Exposition Ludovic Berthe

Du 20juinAu 20juil.

Et Dieu créa la Corse, une exposition de photographies à découvrir à Cresco du 20 juin au 20 juillet 2022.

Et Dieu Créa la Corse

Une exposition de Ludovic Berthe

du 20 juin au 20 juillet 2022 à Cresco

Photographe amateur, au sens noble du terme, Ludovic nous livre sa vision du monde à travers ses paysages, la Corse de son cœur :

"A l’aube de mes 50 printemps, ça fait déjà un p’tit moment que je baroude un peu partout, armé de mon plus fidèle compagnon, j’ai nommé mon boîtier Olympus, et quand je vous dis « mon plus fidèle compagnon », je pèse mes mots, c’est avec lui que je tente de soigner cette hyper sensibilité, qui m’handicapait tant, jusqu’à ce que je découvre que la photographie était le meilleur moyen de canaliser ce trop plein d’émotions, une excellente thérapie en quelque sorte pour ceux qui se laisseraient déborder par leurs sentiments, nous en reparlerons plus tard, dans quelques... clichés !
Au fil des années, des rencontres, des découvertes, je me suis naturellement dirigé vers la photographie de paysage, on me demande pourquoi ? Je réponds tout simplement : C’est beaucoup plus simple, la nature ne me demande jamais d’autorisation. Et l’élue de mon cœur, parmi toutes ces rencontres, c’est la Corse !

Ca n’est pas pour rien que depuis ma banlieue parisienne, Corses et Parisiens me surnomment « le plus Corse des non-Corses ».
Revenons à nos moutons, enfin à nos cabris ou sangliers, si j’ose dire, la Corse, de toutes ces provinces visitées, reste, excusez-moi du peu, la plus photogénique, la plus intacte, authentique, au-delà de toute sa splendeur, on y photographie encore, ses valeurs, ses traditions, son patrimoine architectural, les Corses sont de grands bâtisseurs, çà n’est pas du chauvinisme, je suis Breton !

Vous y verrez beaucoup de pierres, la Corse c’est avant tout une histoire de « Pierres », je me souviens de cette conversation avec un « ancien » du Cap Corse par une belle après-midi d’été, assit sur son banc à l’ombre d’un olivier, en me pointant du bout de sa canne, les quelques jardins d’antan à peine visible, il me dit : « tu vois petit, ici, c’est à la pierre qu’on doit tout, et aujourd’hui, on ne sait pas si c’est la pierre qui tient la Corse, ou la Corse qui tient la pierre ? »
Il avait tout dit l’ancien ce jour-là et ses mots résonnent un peu plus chaque fois que je la découvre encore... la Corse ! Ne dit-on pas d’elle « une montagne dans la mer » ?"

Cresco 4 avenue Pasteur

Dernière mise à jour : 07 juin 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À la une