Dohyo

Du 03avrilAu 31mai

Photographies de Yan Allegret

"Le dohyō, c’est l’aire où se déroulent tous les combats de sumo : une plate-forme d’environ 6 mètres de côté et de 60 cm de haut, tout en argile tassée. Sur la plate-forme est dessiné un grand cercle de 4,55 m de diamètre avec des petites bottes de paille de riz cylindriques à moitié enterrées dans le sol d’argile. Le dohyô est orienté selon les points cardinaux selon les pratiques shintoïstes qui ont guidé la plupart des règles et coutumes du monde du sumô. Un prêtre shinto a béni cette aire, et il est considéré comme terre sacrée. Yan Allegret qui a assisté à près de 3000 combats de sumo, a exprimé dans la série Dohyô (2006) toute la fascination qu’il a pu éprouver avec à la clé cette découverte ”il existe un endroit sans adversaire, dans lequel l’homme qui nous fait face fait partie de nous-mêmes. Reste à le redécouvrir.”

Pratiquant l’Aïkido, écrivain et homme de théâtre, Yan Allegret a initié en 2006 un cycle de travail autour des liens unissant les arts de combat et les arts de la scène, lors de sa résidence à la Villa Kujoyama à Kyoto. Textes, spectacles, performances, articles et séries photographiques, en France et au Japon ont jalonné cette recherche. Ce cycle s’achèvera avec la création de sa pièce finale, « Solo Arts Martiaux », début 2025, qui sera présentée au CRESCO. 

A découvrir aussi :

La plénitude des cendres, spectacle mêlant arts de combat et arts de la scène dans lequel Yan Allegret invite au plateau Hacine Chérifi, champion du monde de boxe. 

Plus d'infos : La plénitude des cendres (saintmande.fr)

Vernissage le : Mardi 2 Avril à 19h

Dernière mise à jour : 20 mars 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À la une