Enquête - Périphérique à 50 km/h ? Pour ou contre ?

Avant les vacances, parlons périphérique

Chacun sait maintenant que les pollutions atmosphériques causent de nombreux dégâts de santé publique et qu'il nous faut collectivement réagir à cette problématique.

C'est pourquoi, la ville de Saint-Mandé s'est associée à la mise en place, le 1er juillet dernier, d'une Zone de Faible Emission (ZFE) afin de limiter les pollutions dues aux moteurs thermiques.

Cette ZFE prévoit d'interdire les véhicules les plus polluants -classés Crit'Air 5- et, en 2021, ceux disposant d'une vignette Crit'Air 4 à l'intérieur de l'A 86.

La proximité du périphérique a incité Saint-Mandé à s'inscrire dans le groupe de travail, lancé au niveau de la Métropole du Grand Paris, de la Région Ile-de-France et du Forum Métropolitain, en lien avec l'Etat, sur le devenir des boulevards périphériques et autoroutes urbaines. Saint-Mandé a, d'ailleurs, contribué à l'ensemble en faisant des propositions afin d'être pleinement associée à la réflexion.

La ville de Paris a, également, présenté son propre rapport d'informations et d'évaluation sur le devenir du périphérique parisien et propose une gouvernance partagée.

C'est la raison pour laquelle, en ma qualité de Maire de Saint-Mandé, de Vice-Président de la Métropole du Grand Paris et de membre du Forum métropolitain, je souhaite vous proposer de répondre, en cliquant sur le lien => à quelques questions ici afin que je puisse me faire le relais de vos opinions concernant le devenir du périphérique et l'impact que cela aura sur notre ville de Saint-Mandé, compte tenu des premières mesures envisagées par la Maire de Paris, Madame Anne Hidalgo.

Pour Saint-Mandé, nous nous devons d'être vigilants.

Merci de prendre quelques instants pour répondre.

Très cordialement
Patrick BEAUDOUIN

Dernière mise à jour : 06 septembre 2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À la une