Informations COVID-19

Retrouvez toutes les actualités et les informations utiles sur la COVID-19

Port du masque

À partir du 14 mars, le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur sauf dans les transports en commun et dans les établissements de santé.

Point de situation au 28 février

« Pass vaccinal »

- Depuis le 28 février, le masque n'est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports en commun et les lieux clos non soumis au pass vaccinal.
- Depuis le 15 février 2022, les règles relatives au « pass vaccinal » ont évolué pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois : la dose de rappel doit être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum.

Allègements des mesures sanitaires

- Le masque n'est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports en commun et les lieux clos non soumis au pass vaccinal, depuis le 28 février. Pour rappel, depuis le 2 février, le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire.
- Le port du masque n’est plus obligatoire dans les salles de spectacle, les salles de concert et les cinémas, depuis le 28 février 2022.
- Les concerts debout ont repris, dans le respect du protocole sanitaire, depuis le 16 février.
- Dans les cafés et les bars, la consommation debout est de nouveau autorisée depuis le 16 février.
- Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, sont ouvertes dans le respect du protocole sanitaire depuis le 16 février.
- Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire, depuis le 2 février.
- Manifestations et événements sportifs : le port du masque n'est plus obligatoire depuis le 28 février.

Éducation

 Le protocole sanitaire passe du niveau 3 au niveau 2 dans le premier degré pour l’ensemble du territoire métropolitain au retour des congés d’hiver de chaque zone (le détail de ce qu'implique ce changement de protocole) :

-> Zone B : depuis le 21 février 2022
-> Zone A : depuis le 28 février 2022
-> Zone C: à compter du 7 mars 2022

- Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l'épidémie de Covid-19.

Ce qui change au 15 février

Au 15 février 2022, pour conserver la validité de son « pass vaccinal », l'injection de rappel devra être réalisée dès 3 mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de 4 mois maximum. Autrement dit, la personne aura 1 mois pour réaliser son rappel.

Cette mesure s’applique aux personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois. En effet, les personnes de 16 et 17 ans n’ont pas l’obligation de faire leur rappel pour conserver leur « pass vaccinal », même s'il est fortement recommandé. En savoir plus.

2 février 2022 : levée de l'obligation du port du masque en extérieur dans le Département

En application de la décision du Gouvernement annoncée le 20 janvier de lever certaines restrictions sanitaires, Sophie Thibault, préfète du Val de Marne, prend un arrêté levant l’obligation de porter le masque de protection en extérieur dans le département.

À compter du 2 février 2022, le port du masque en extérieur ne sera donc plus obligatoire dans le Val de Marne.

Le respect en tout lieu, y compris en extérieur, des gestes barrières s’impose toujours pour freiner l’expansion du virus : respect des distanciations sociales, lavage des mains, usage du gel hydroalcoolique, aération régulière des pièces. Lorsque le respect des distanciations sociales n’est pas possible, en extérieur, chacun est invité à porter un masque de protection. Il est rappelé que le port du masque reste obligatoire pour toutes les personnes de plus de six ans dans tous les établissements recevant du public (en intérieur comme en extérieur), y compris dans ceux soumis au passe vaccinal.

Lundi 24 janvier 2022 : entrée en vigueur du Pass Vaccinal et ouverture du rappel pour les 12/17 ans

Pour toutes les personnes âgées de 16 ans ou plus dans les lieux accueillant du public.

Le « pass vaccinal » consiste en la présentation de l’une de ces trois preuves :  
- Certification de vaccination (schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui y sont éligibles) ;
- Examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ;
- Certificat de rétablissement de plus de 11 jours et moins de six mois ;
- Certificat de contre-indication à la vaccination.

Une dérogation permettant d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h dans le cadre du « pass vaccinal » sera possible jusqu’au 15 février pour les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin d’ici là, dans l’attente de leur deuxième dose.

Où sera-t-il exigé ?
Il remplacera le « pass sanitaire » dans les lieux recevant du public (à l’exception des établissements de santé et sociaux) :
- Bars et restaurants (à l'exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire ) ;
- Activités de loisirs (cinémas, musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle...) ;
- Foires, séminaires et salons professionnels ;
- Grands magasins et centres commerciaux (par décision du préfet) ;
- Transports interrégionaux (avions, trains, bus).
Tout comme le « pass sanitaire », le « pass vaccinal » s’appliquera pour le public comme pour les personnes qui travaillent dans les lieux où il est obligatoire.

A compter du 30 janvier 2022, la dose de rappel sera intégrée dans l'obligation du passe vaccinal.
Le Premier Ministre a rappelé que la durée de validité du schéma initial de vaccination avant rappel serait ramenée à quatre mois le 15 février 2022.
Pour les personnes âgées de plus de 12 ans et de moins de 16 ans, le passe sanitaire (soit schéma vaccinal complet, soit un test RT-PCR négatif, soit un certificat de rétablissement datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois)  reste en vigueur.
Le passe sanitaire (et non le passe vaccinal) reste valable pour l'accès aux hôpitaux, aux cliniques et aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Par dérogation et jusqu'au 15 février 2022, les personnes justifiant de l'injection d'une première dose peuvent accéder aux établissements, lieux, services et évènements mentionnés ci-dessus dans les 4 semaines suivant l'injection de la première dose, sous réserve de présenter un justificatif d'administration de la première dose et du résultat négatif d'un test ou examen de dépistage de moins de 24 heures.

Prorogation de dispositions
Sont ainsi prorogées:

- Jusqu'au 1er février inclus: les jauges dans les établissements de type X (établissements sportifs couverts) , PA (établissements de plein air) , L (salles polyvalentes, etc.) et CTS (chapiteaux)
- Jusqu'au 15 février inclus:
        - l'obligation de place assise et l'interdiction de vendre et de consommer de la nourriture et des boissons dans les ERP de type X, PA, L et CTS,
        - l'interdiction de consommation et de vente dans les transports,
        - l'interdiction de consommer debout dans les bars et restaurants,
        - la fermeture des discothèques.

Maintien des mesures "barrières"
La circulation du virus reste extrêmement active, le port du masque dans les ERP, y compris dans leurs espaces extérieurs, demeure obligatoire.

De même l'arrêté préfectoral N°2022-185 du 17 janvier 2022 imposant le port du masque en situations de regroupement dans l'espace public demeure applicable jusqu'au 2 février.

Retrouvez ici le calendrier prévisionnel des mesures d'allègement.

Consultez également notre rubrique "vaccination et dépistage"

Changements au 15 janvier 2022

Les règles relatives au pass sanitaire évoluent pour les personnes âgées de 18 ans et un mois à 64 ans :

Toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans leur « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.

Pour tous les détails, consultez le site du Gouvernement ici.

Obligation du port du masque en extérieur dans le département jusqu'à nouvel ordre

Port obligatoire du masque dans une série de circonstances et de lieux dans lesquels la densité de population ne garantit pas, sans port du masque, le bon respect des gestes barrière :

- Marchés, brocantes, vide-greniers, ventes au déballage ;
- Dans tous les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant 10 personnes ou plus, organisés sur la voie publique, quel que soit leur objet ;
- Dans les lieux d’attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate ;
- Aux abords des gares et des entrées de centres commerciaux, à leurs heures d’ouverture ;
- Aux abords des établissements scolaires ou universitaires, aux heures d’entrée et de sortie du public ;
- Aux abords des lieux de culte, aux heures d’entrée et de sortie du public lors des offices et cérémonies ;
- Dans les files d’attente qui se constituent dans l’espace public.

Téléchargez l'arrêté préfectoral

Dernière mise à jour : 15 janvier 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À la une